10 choses à faire en famille en Martinique

martinique famille enfants

La Martinique, c’est une magnifique destination en famille, que ce soit sur une durée courte d’une semaine ou sur des vacances de plus de 3 semaines.

Je peux vous donner des conseils pour y voyager car j’y suis allée pas loin d’une dizaine de fois. Mais mon expérience de la Martinique est un peu spéciale. Il me manque sans doute des conseils de base, car je ne connais pas cette île en tant que pure touriste : comme Monsieur Piment&Cactus est martiniquais, je découvre, années après années, cette île, mais toujours de l’intérieur:

  • Je n’ai jamais séjourné dans un hôtel, mais toujours chez la famille
  • Quand je séjourne en Martinique, je passe le plus clair de mon temps invitée à droite à gauche chez les amis ou chez la famille
  • Petit détail qui montre que j’ai l’habitude de fréquenter des martiniquais : quand je bois un ti-punch, je ne fais pas la grimace révélatrice des premières fois avec un « ah c’est fort, quand même! »
  • Je mets du piment sur quasiment tout ce que je mange
  • Je ne vais pas « à la Martinique », mais je rentre « en » Martinique

Je ne vis pas comme une touriste sur place, mais j’ai quand même une bonne idée des incontournables à ne pas manquer lorsqu’on a la chance d’y aller en famille !

Alors, c’est parti pour les 10 choses à faire absolument en Martinique avec les enfants !

1) Profiter de la plage à 5h du matin.

Les premiers jours, vous (et surtout les enfants) aurez tendance à vous lever très tôt avec le décalage horaire. Comme les journées sont courtes en Martinique et que le soleil se couche aussi très tôt, je vous recommande de conserver lors de votre séjour un rythme « Levez tôt / coucher tôt ». C’est un bon moyen de profiter de la « fraîcheur » matinale avant que la chaleur devienne trop intense, notamment pour les enfants.

Vous êtes tous réveillés tôt? Profitez-en pour aller à la plage ! Vous aurez le plaisir de vous baigner seuls, souvent dans une mer d’huile, donc parfait avec les enfants. Vous croiserez surement quelques courageux qui font du sport le matin. Et pourquoi pas d’ailleurs un petit footing sur la plage ou une session de yoga matinale avec le lever du soleil, pour se ressourcer pendant les vacances?

Je vous recommande aussi une randonnée de toute beauté à faire tôt le matin pour découvrir les plus belles plages de la Martinique : La Trace des Caps. Une randonnée d’environ 1h30 (aller), les pieds dans les eaux turquoises, dans le sable blanc ou sur les chemins à l’ombre des Palétuviers. Avec les enfants, compter plutôt 2 heures de marche tranquille.

Pour suivre la Trace des Caps, garez-vous dans le bourg de Saint-Anne ou à côté de la résidence Caritan et suivez les traces jaunes jusqu’à la grande plage des Salines. Si vous avez 2 voitures, et que vous ne souhaitez faire que l’aller, déposez une voiture aux Salines avant de vous rendre à Saint-Anne pour le départ. L’itinéraire est très bien expliqué ici.

Bien sur bien prévoir chapeaux, casquettes et de grandes quantités d’eau, car vous serez en pleine nature et vous ne croiserez pas de boutique sur le trajet pour acheter de quoi boire.

2) Découvrir la culture de la canne et les distilleries

Il y a en Martinique de nombreuses Distilleries de Rhum à visiter. Si vous n’avez pas prévu de faire la route du Rhum, il va falloir choisir. Voici mes recommandations:

Dans la famille, on ne jure que par le Rhum Neisson, ou « Zépol Karé » (surnom lié à la forme de la bouteille). C’est le rhum le plus noble, celui des connaisseurs : un rhum agricole, issu de la distillation du jus de canne (par opposition au rhum industriel issu de la distillation de la mélasse. La mélasse, c’est le résidu de la production du sucre de canne). La distillerie fait aussi partie des dernières distilleries familiales indépendantes en Martinique. Elle a su préserver son indépendance et authenticité, en résistant à l’absorption par les grands groupes industriels martiniquais appartenant aux békés.

Bref, le rhum blanc Neisson, c’est bien sur mon rhum coup de cœur ❤ : Celui que je ramène dans ma valise (beaucoup moins cher à la distillerie qu’en métropole !), celui que j’ai toujours à la maison en toutes circonstances et que j’utilise pour les ti-punchs. Neisson a été aussi la première distillerie à mettre en place des parcelles de canne bio pour produire un rhum agricole bio.

Si vous vous rendez à la distillerie pour acheter des bouteilles, vous pourrez profiter de tarifs plus intéressants qu’en grande surface. Vous pourrez aussi jeter un œil aux machines, éventuellement en activité si vous avez de la chance. La dernière fois que j’y suis allée, l’embouteillage était en cours. En revanche, comparé aux autres distilleries, ne vous attendez pas à un musée du rhum avec des visites guidées organisées pour les touristes toute la journée. Vous êtes ici dans une distillerie en activité.

  • Habitation Clement – Au François, dans l’Est:

Pourquoi visiter L’Habitation Clement? Surtout pour le lieu: une ancienne habitation sucrière, où vous pourrez visiter l’ancienne distillerie Clément, le tout dans un parc majestueux, avec une belle demeure créole restaurée et un musée d’art contemporain.

3) Prendre la mer

Essayez de réserver au moins une journée pour partir en mer en bateau. Soit pour le simple plaisir de voir les côtes depuis la mer, pour découvrir la mangrove,  vous approcher du Rocher du Diamant, ou encore pour aller faire une session de plongée ou même pour aller boire un ti-punch aux Fonds Blancs au François.

Les enfants adoreront le bain en pleine mer. Lorsque nous avons eu l’opportunité d’aller plonger avec des clubs de la Pointe-du-Bout aux Trois-Îlets ou aux Anses-D’Arlet, nous avons pu voir de superbes poissons multicolores et même des tortues ! Ceci dit, pour voir les tortues, pas besoin d’enfiler les bouteilles de plongée, vous pouvez les trouver avec un simple masque et tuba à Grande Anse, à l’Anse Noire ou Anse Dufour (voir plus bas).

Je recommande également le ti-punch aux Fonds Blancs (Au François) !  Pour cela, il y a l’option des gros bateaux touristiques, mais je vous recommande l’option « bateau de pêcheur ». Logeant au François, nous étions allés la veille en repérage sur le port et avions fait connaissance avec un jeune pêcheur (Dimitri :  06 96 29 48 76) qui nous a proposé une balade en bateau sur une matinée avec les enfants. Nous avons fait un stop sur l’îlet Oscar et dans un superbe spot de snorkeling, idéal avec les enfants. Le passage obligé : la fameuse baignoire de Joséphine pour boire un ti-punch, et ce avant que les gros bateaux de touristes ne débarquent ! Pour les plus courageux, cette excursion est aussi possible en canoé.

Malheureusement, la côté Est est désormais régulièrement victime des invasions de sargasses (algues toxiques qui prolifèrent à cause du réchauffement des océans). Renseignez-vous sur l’état des côtes pour organiser votre voyage. Souvent les algues se concentrent sur le rivage, mais n’empêchent pas la balade aux fonds blancs.

4) Découvrir les plages les plus adaptées pour les petits

  • Plage de la pointe Marin :

C’est une ravissante plage au sud de la Martinique toute calme et donc l’une des plus sécurisée avec les enfants, puisqu’il y a très peu de fond. Comme sur la plupart des plages de l’île, vous pouvez en plus profiter de l’ombre des arbres sur la plage. En revanche, difficile de s’installer sur la partie droite de la plage qui est réservée au Club Med.

  • La Pointe Faula :

Sur la côté Est , cette zone est aussi adaptée pour les petits (de l’eau jusqu’au genoux). Mais les deux dernières fois, où j’y suis allée, la sargasse rendait la plage impraticable. Renseignez-vous auprès des locaux avant de vous y rendre.

  • Grande Anse:

Allez chercher les tortues avec les enfants à Grande Anse  (commune des Anses d’Arlet). J’adore passer la journée à Grande Anse. C’est une charmante baie, avec plein de petits restaurants les pieds dans le sable. On y mange des spécialités locales comme les balaous (petits poissons frits) ou du lambi (mollusque issu d’un gros coquillage) grillé ou en fricassée . Je vous recommande de réserver un de ces petits restaurants à l’avance (par exemple Le fruit de la Patience ou chez Evelyn). Une fois sur place, passez votre commande. Le temps d’attente étant souvent assez long dans les restaurants (ici et un peu partout en Martinique), sirotez votre ti-punch tranquillement en regardant les enfants se baigner ou sauter du ponton. Keep calm and relax : profitez de la vue et des eaux turquoises.

N’oubliez pas masques et tubas, car les tortues habitent la baie et sont assez faciles à trouver sans trop d’éloigner du bord. La dernière fois que nous les avons vues, il nous a suffit de faire une centaine de mètres vers le centre de la baie (à droite du ponton en regardant la mer). Peut-être que vous pourrez identifier facilement le spot où elles nagent, en regardant où les gens font du snorkeling. Magique, avec les enfants !

5) Baignade en fin de journée sur les plages de sable noir

Mes meilleurs souvenirs de baignade sont souvent très matinaux ou en toute fin de journée quand le soleil est très bas. C’est aussi à ces moments-là que l’on obtient les plus jolies photos. Je partage avec vous mes meilleurs souvenirs de baignade de fin de journée:

  •  Coucher du soleil à l’Anse Noire  (sur la commune des Anses D’Arlet):

Seule plage de sable noir du Sud de la Martinique, encaissée entre 2 falaises et au milieu d’une végétation luxuriante. On y descend par un petit sentier. Allez y piquer une tête et plonger du ponton.

Credit photo : Greg Finck

L’anse noire est magnifique à toute heure. Elle reste sauvage, protégée et authentique. Par exemple, il n’y a ni restaurant, ni snack sur la plage, juste une petite pension. N’oubliez pas masques et tuba, car les tortues sont souvent présentes au centre de la baie. Elle y broutent paisiblement les herbiers et remontent de temps en temps à la surface. Explorez aussi les zones rocheuses qui encadrent la baie.

Profitez de votre passage pour vous arrêter à l’Anse Dufour, juste à côté, qui est une belle petite plage de sable blanc.

  • Coucher du soleil à l’anse Couleuvre , tout au nord de la Martinique

Une de mes plages préférées en Martinique, tout au nord après Le Prêcheur. Pour une expérience encore plus unique, je vous recommande d’y aller vers 16h (attention, pas plus tard, car le soleil se couche très tôt en Martinique!). Ainsi, vous pourrez plus facilement trouver une place sur le parking, vous pourrez profiter des belles lumières de fin de journée et vous aurez beaucoup moins de monde sur la plage. Pour accéder à cette plage, comptez à peine 10 minutes de marche sur un petit sentier. Attention, cela peut être très boueux si il a plu.

Plusieurs magnifiques randonnées existent dans cette zone : randonnée jusqu’à la cascade Couleuvre (une belle cascade de 120m de haut).  Nous n’avons pas encore fait cette randonnée de 2h, mais c’est sur notre programme pour notre prochain voyage!

Nous rêvons aussi de faire le grand circuit de randonnée de Grand Rivière à l’Anse Couleuvre : une des randonnées les plus réputées en Martinique. Il parait que le parcours est de toute beauté entre jungle tropicale, plages de sable noir, traversée de torrents et points de vue sur la mer des Caraïbes ! Compter la journée (6h minimum de marche – 14km) et organiser à l’avance le retour vers le point de départ en bateau de pêcheurs. Pour cela, passer par l’office du tourisme de Grand Rivière.  Vous pourrez peut-être croiser sur votre parcours une mantoutou falaise, la mygale de Martinique (que nous avons pu voir à l’habitation Ceron – voir plus bas) ! Plus de détails, lorsque nous aurons enfin l’occasion de réaliser cette belle randonnée (sans les enfants, car pas encore prêts pour la randonnée sportive de 6h!).

Vous pouvez combiner votre excursion dans le nord avec la visite de l’habitation Ceron, un sublime parc tropical avec un arbre des plus majestueux ! (voir plus bas)

  • Coucher du soleil Au Carbet, dans le nord

Très belle plage de sable noir volcanique avec vue sur la Montagne Pelée.

Vous pouvez combiner votre visite au Carbet avec un passage à la traditionnelle distillerie Neisson.

6) Pique-Nique à Sainte Luce

C’est une tradition que j’a-do-re: le pique-nique traditionnel « martiniquais » à Fond Larion sur la commune de Sainte-Luce, à l’ombre de cocotiers, avec toute la famille et les amis. Sandwich Jambon-beurre ? Mais pas du tout ! On ne plaisante pas avec le pique-nique à la martiniquaise. On passe la journée à la plage, dès 9h (pour être certain de réserver le meilleur spot), on prend le petit déjeuner sur la plage, puis le ti-punch dans l’eau, les familles arrivent avec les tables pliantes et les marmites de Colombo, on n’oublie pas le lit parapluie pour que les bébés fassent la sieste à l’ombre des cocotiers (attention aux coco!) et on mange (et boit) toute la journée : chiktay de morue, accras, féroce d’avocat, salades locales, etc… La plage est très agréable avec une ambiance très familiale et… couleur locale !

Si vous n’avez pas comme moi une grande famille en Martinique pour vous inviter, achetez dans une boulangerie un sandwich morue ou poulet boucané sur le chemin de la plage. Pour les amateurs de piment, n’hésitez pas à en demander dans votre sandwich: un délice !

La commune de Sainte-Luce offre pleins de spots très beaux et adaptés pour une journée à la plage en famille : Fond-Larion / Anse Désert, Gros-Raisin, …

Vous pouvez aussi décider de faire la balade de bord de mer qui relie le bourg de Sainte-Luce à l’Anse Désert ❤. Ce parcours balisé est plat, très agréable et accessible à tous. Vous traverserez des plages de toute beauté où vous pourrez vous arrêter pour vous baigner. Le sentier de bord de mer fait environ 3,5km, soit environ 1h de marche aller, soit 2h aller-retour. Le matin de nombreuses personnes profitent de ce parcours de santé pour marcher ou courir. Idéal pour votre footing ou marche du matin, si jamais vous logez à la résidence Pierre et Vacances.

La dernière fois que nous avons séjourné en Martinique, nous avons eu le privilège de pouvoir louer une maison directement les pieds dans l’eau vers l’anse Désert en bout de parcours (voir conseils logement plus bas). Nous avons donc pleinement profité de cette magnifique partie de l’île.

7) Flâner sur les marchés et faire une virée à Fort-De-France

Si vous trouvez le temps, passez à Fort-De-France, notamment pour le marché ! A l’abri du soleil, sous une grande halle, un défilés de couleurs et d’odeurs, avec toutes les spécialités locales réunies. Vous pourrez aussi déguster sur place des jus frais ou des accras. Le grand marché couvert est ouvert tous les jours.

Si vous logez dans les communes des Trois-Ilets, Anse Mitan, Anse à l’Ane, je vous recommande de vous rendre à Fort-De-France avec la « pétrolette », un bateau-navette qui vous évitera les embouteillages et qui vous  permettra de profiter de la splendide vue sur la baie de Fort-De-France. Renseignez-vous sur les horaires.

Globalement, n’hésitez pas à vous arrêter sur les marchés locaux dans les communes que vous traversez. Ce sera l’occasion de découvrir les fruits et légumes locaux ou d’acheter du poisson ou des langoustes fraîches (voir plus bas 10.)

8) Gravir la montagne Pelée

L’ascension de la Montagne Pelée, c’est dans notre programme, mais on va attendre que les enfants soient un peu plus préparés pour la randonnée. Si vous êtes dans la même situation, vous pouvez néanmoins aller à Saint Pierre, dans le nord de l’île, et découvrir notamment le cachot de Cyparis, l’un des deux seuls survivants à l’éruption de 1902 de la Montagne Pelée. Cette histoire stupéfiante a largement marqué Miss Piment qui l’a racontée à toute sa classe en rentrant.

9) Visiter les sublimes jardins tropicaux

  • Jardin de Balata : Magnifique jardin tropical et vallonné à visiter en famille. Ouvert tous les jours, c’est un petit paradis multicolore crée dans les années 80 par un horticulteur sur le domaine de ses grands-parents.
  • L’habitation Ceron : tout au nord de l’île sur la commune du Prêcheur, l’habitation Ceron est une ancienne sucrerie, reconvertie aujourd’hui autour de l’agro-tourisme : bassins d’écrevisses, et culture / transformation du cacao. Le lieu est aussi très connu pour son sublime parc tropical abritant un majesteux Zamana de 3000m2, vainqueur de plusieurs titres de « plus bel arbre ». Le parc est traversé par une rivière où les filles ont joué à Tarzan en se suspendant aux lianes. Baladez-vous paisiblement dans ce parc, respirez profondément et ressourcez-vous au milieu de cette flore exceptionnelle. Vous aurez, peut-être comme nous, l’occasion d’y voir une mantoutou falaise (mygale locale) ! Il y a un très bon restaurant sur place qui cuisine les produits de l’habitation (notamment les écrevisses). Mention spéciale pour les desserts divinement préparés avec le cacao local !

10) S’arrêter au bord de la route pour acheter des spécialités locales

Sur le chemin de la plage, n’hésitez pas à vous arrêter pour acheter des fruits au bord de la route. Vous aurez ainsi peut-être la chance de déguster des fruits locaux qui deviennent finalement difficiles à trouver dans les supermarchés : prunes de cythère, abricot pays, cerises pays (acerola), quenettes, merises, goyaves, mangues, caillemites, pommes-cannelle, caramboles…

N’hésitez pas non plus à demander où vous pouvez acheter du poisson frais ou des langoustes directement aux pêcheurs ou encore à essayer le poulet boucané !

Dans les boulangeries, vous trouverez aussi des pâtisseries locales, à essayer absolument :

  • Les pommes-cannelles (brioches délicieuses dont la forme ressemble au fruit local du même nom). Délicieux le matin, légèrement réchauffé au four…
  • Les pâtés-salés : au porc, à la morue ou au lambi, il en existe de toute sortes. Il se dégustent légèrement réchauffés au four pour accompagner le punch à l’apéritif. A agrémenter bien sur, d’une bière Lorraine (bière locale) ou d’un ti-punch (rhum+sucre+citron vert, à ne pas confondre avec le « planteur » qui associe le rhum à des jus de fruits)

Préparer son programme et ses excursions

N’hésitez pas à consulter les liens suivants pour préparer votre programme:

  • Le blog Ti Piment ❤: cette famille (de métropolitains il me semble) a vécu plusieurs années en Martinique. Amateurs de nature, de randonnée et d’aventures, leur blog est très complet avec de magnifiques photos et pleins de détails sur chaque randonnée, lieu de visite, spots de plongée,…
  • Horaires de la pétrolette
  • Infos météo Martinique 
  • Infos sur les zones touchées par les algues Sargasses 

Ou dormir en Martinique?

Si vous venez avec la ferme intention de profiter des plus belles plages de sable blanc de l’île, privilégiez la moitié sud-ouest de l’île : L’anse Mitan, l’Anse à L’Âne, Anses D’Arlet, Diamant (mais attention, plage dangereuse avec les petits), Sainte Luce (notamment Pierre et Vacances), Saint-Anne (pour information, c’est la commune où se trouve le Club Med).

La côte Est (côte Atlantique) est aussi très jolie, en version plus sauvage, mais aussi plus souvent exposée aux algues sur les plages. Renseignez-vous sur l’état des côtes avant de réserver.

Pour l’aventure, les cascades, les randonnées et les plages de sable noir, direction le Nord !

Personnellement, j’ai une préférence pour la commune de Sainte-Luce❤ comme base pour visiter l’île : de très belles plages dans la zone, un petit-bourg de pêcheurs sympa, l’autoroute principale de l’île est facilement accessible, un emplacement idéal sur l’ile pour rayonner vers le nord, le sud, l’ouest et l’est, etc…

Le petit paradis que nous avions trouvé à Anse Désert, les pieds dans l’eau, c’est ici ! Quel bonheur  de se réveiller, se coucher et dormir avec le bruit des vagues…

Pour trouver votre logement familial à Sainte Luce, vous pouvez chercher par ici.

Globalement, même si l’île est relativement petite (environ 60km de haut et 30 km de large), le relief, les petites routes et les embouteillages autour de fort-De-France peuvent rendre les distances assez longues à parcourir. Du coup, dans l’idéal, je recommanderais de combiner une partie du séjour dans le sud de l’ile et une partie dans le nord afin de pouvoir facilement rayonner sur toutes les zones de l’île.

Dans le nord, j’ai entendu le plus grand bien d’une petite adresse sur les hauteurs du Prêcheur : Chez l’Agriculteur.  Accueil très sympathique, excellent rapport qualité/prix et vue imprenable sur la mer des Caraïbes et sur la Montagne Pelée.

Pour d’autres adresses dans le Nord de l’île, pour pouvez chercher ici:

Quand aller en Martinique?

Côté météo, on peut aller toute l’année en Martinique, sauf peut-être éviter la période Septembre-Novembre où il pleut davantage. Sur l’année, le température de l’eau oscille entre 27 et 29°. A toute période, vous aurez sans doute des épisodes de pluies, mais souvent ce n’est que passager. Et sauf tempête tropicale, cela ne vous empêche pas de vous baigner! En cas de début de journée grisonnant avec de la pluie, n’hésitez pas à bouger sur l’île, le ciel est souvent plus bleu à deux pas de chez vous.

Je connais bien les périodes de Noël et d’août, qui sont souvent les plus prisées par les Martiniquais pour rentrer et donc les périodes où les billets sont malheureusement les plus chers. Voyager à ces périodes en Martinique a toujours été très agréable pour nous, mais il parait qu’en août on peut avoir plus de pluie, car c’est le début de la saison humide.

Noël est une période que j’affectionne particulièrement, car fêter Noël sur la plage, c’est vraiment unique, et parce que j’aime les traditions locales comme les « chanté-Nowel ». Ceci dit, la mer est un peu plus fraiche à cette époque. Si vous y allez en février, vous pourrez profiter du Carnaval, qui est fêté pendant 4 jours.

Je m'appelle Maïwenn et j'ai 38 ans, Je suis travel addict, amoureuse d'outdoor, et bonne vivante. Je suis aussi très engagée dans les sujets écologiques. J'ai deux jeunes pousses et graines de voyageuses, Piment et Cactus, de 6 et 8 ans, qui ne manquent pas de piquant ! Sur ce blog Piment et Cactus, je partage nos récits de voyage et aventures pimentées en tribu, en France et à l'étranger. Je m'engage également à voyager plus écoresponsable et à partager les bonnes pratiques sur ce blog. Suivez-vous et profitez de nos bonnes adresses et coups de cœur.

4 commentaires

    1. Merci pour cette mine d’infos. On part à 4 en Martinique en fevrier (avec 2 enfants de 6 et 9 ans). Je prépare notre itinéraire grâce à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.